Merci !

Bizard d’exprimer ce que je ressens maintenant, peut-être que c’est trop tôt ou alors tout simplement quelque chose à changé en moi. Ne plus être le même, se sentir aimé, pleurer comme un gamin quand je retourne dans le parc désert, revivant assis dans un coin, ces moments ancrés en moi  à jamais!

Combien de fois je me suis retenu pour les lâcher pendant la course en voyant ces sportifs à la limite de la rupture ?

Vous m’excuserez pour l’écriture, ce qui n’est pas mon fort alors je parlerais avec le cœur en tant qu’homme, vivant une aventure hors du commun au milieu d’une bande de copains, de circadiens, de dégénérés des fous du stade ou plutôt des fous du parc qui ne demandent qu’une chose  » vivre l’émotion », partager 24 h de pur bonheur ! Dans ces moments là, on se fou des formules de politesse, nous sommes tous dans la même galère.

Nous l’avons vécu tous ensemble et à tout niveau. La première chose que je retiens, c’est que malgrés le climat de début de course, tout le monde à joué le jeu sans se plaindre et les liens se sont resserés ! A ce moment-là, je sais que vous étiez déjà entrain de dire merci ! Alors je vous le retourne car, sans vous et cette équipe de bénévoles, jamais ces 24 h auraientt vécu ce qu’il a connu.

Ces bénévoles qui ont dû me supporter pendant huit mois, moi aussi je vous remercie car j’ai souvent été casse c ;;;; je le sais mais regardez le résultat !! Quand je gueule ou monte sur mes cheveaux ce n’est pas par méchanceté et vous le savez, c’est juste la volonté d’aller au bout (vouloir bien faire). A tous je vous dis un grand MERCI, et je peux vous le dire maintenant, il y arriverait quelque chose, vous n’auriez plus besoin de moi pour continuer l’aventure ! Vous savez tous , ce que vous avez à faire,vous avez vraiment assuré, encore merci à mes gars et mes gonzesses ! Par contre permettez-moi, une fois de plus de remercier plus particulièrement (Kawaet) venu de Marbache, qui à survolé à lui tout seul ce 24 h. Merci à Florent GUERRIN pour son soutien ,vielle siatique va….sans oublier la vraie soupe de Linda et les pâtes de Robert.

Tout a commencé sous un déluge, avec l’hommage à Norbert TEUCHERT et aux 24 h de Puttelange

 » pour Quentin  » Il le méritait bien après avoir donné pendant 10 ans, il ne l’a pas montré mais je peux vous le dire , il etait très ému et vous remercie tous, les coureurs les enfants malades, mes différentes associations que NORBERT continu à soutenir.

Les nouveaux fondeurs ont appris au milieu des anciens comme Joerg, Momo ou encore Jean-Claude BEAUMEL ils ont découvert un nouvel univers, un monde ou l’on se sent mieux que dans un stade de foot .

Voir des handisports comme Odile HOCHARD et Jean-Claude PERRONET (non voyants ) ,allez au bout d’eux-même ainsi que Patrick PIERRE s’est émouvant !

Jean Claude établira le record du monde H non voyant ,accompagné par Didier LEMOINE et Alain BRECHBUHL, qui se sont sacrifiés pour vivre une aventure humaine, avec plus de 160 kms et Odile améliora son propre record du monde, plus de 172 kms avec en tête Hubert ERARD et la bande de MALING club et fan-club

En équipe, se fut une belle fête entre tous ces coureurs qui ne se connaissaient pas, entre le chalenge et le fun question ambiance, elle etait au rdv.

En individuel, beaucoup ont été surpris par la cadence de Christophe BETHUNE qui fût containt à abandonner aprés 12 h de course, tout comme notre ancien international Dominique PROVOST (quand le corps ou la tête ne suit pas des fois, nous sommes obligés de dire stop).

Voir Jean-Philippe BRUNON gagné après avoir parcouru plus de 214 kms, en terminant de cette façon c’est aussi très émouvant, je sais aussi que c’est pour dire merci à l’organisation et à son accompagnateur Guillaume BARASCUD qui, ne pouvant participer étant blessé, l’ a assité durant ces deux tours d’ horloge avec une béquille, il sera suivi de très près par Chritophe Richard avec 211 kms puis par le local Emmanuel VINCENT avec 197 kms.Voir Edith DOYEN parcourir 182 kms sur son premier 24 h c’est très fort, juste derrière un 100 bornes, ainsi que Christophe Pilois qui tape 194 kms alors que c’est une découverte, lui qui se balade géneralement en forêt (trails)

Et puis il y a les copains, les amis voir mon ami d’enfance PEPINE mon adjoint réaliser 160 kms ( Joseph SCAVETTA ) et Christophe THOMASSIN ( le ptit thom) qui s’ arrête apres 100 kms préferant matter les coureuses, tandi que Sebastien PIERNOT va monter jusque 175 KMS. les deux oliv sans préparation , le premier Olivier CABRERA 177 kms et 190 kms pour Olivier WINDWHER qui s’est forcé, blessé , le corps meurtri pour  » MUCO  »

La liste pourrait être longue, tellement vous avez donnez et encore heureusement qu’l y avait cette équipe de jeunes Kinés pour vous remettre sur piéd ! Vous le devez à Joél REB qui assisté de Maité de Metz et de Thibault de Sarguemines, ainsi que Anne MICHENON Ostéopathe de Frouard qui malade, à tenue son poste jusqu’au bout ! Châpeau à eux et au secouriste urgentistes d ‘ UMPS ! Je n’oublierais pas l ‘animateur

Gérard THOUVENOT des Vosges qui a assuré dans les interventions et l’animation.

Tandis qu’en équipe se sont les Picolongues (NEUFCHÄTEAU) qui rammase le trophé avec plus de 323 kms suivi de très prêt par les Feignass ( Haute-Saône) avec plus de 321 kms, ils seront suivi par l’équipe des cacosses (Champigneulles) avec plus de 316 kms .Toutes les équipes présentent qui ont mélangées le sport avec la convivialité on su mettre l’ambiance, le long du parcours , aux différents Stands et à leurs biwak BRAVO à elles !!!!

Enorme et double performances des Gazelles du CAC qui, en remportant le challenge feminin a dans le même temps assuré le stand ravitaillement des coureurs en équipe, Merci à philippe Nouviant, toujours aussi disponible pour les encadrer et les sauver de l’inondation ! Mille excuses à Léon, partagé entre émotion, stress,fatigue on ne trouve pas toujours les mots juste !

Je remercierais Nono 51 , qui pour une fois, est resté sage sans essayer de se briser pour me faire plaisir tandis que je souhaiterais un bon rétablissement à Carmen, Joél et tous ceux qui se sont fait mal en silence !! Je pense à JOERG qui malade est resté seul dans sa voiture durant 4 heures à vomir, avant de revenir dans la course !!

Il y a eu des erreurs mais nous avons pu limiter la casse , encore une fois grâce à ces bénévoles et qui n’a pas eu d’incidence sur la course ! Pour certains détails personnes n’a rien vu !!

Je voudrais m’excuser pour la remise des prix !! Non je n ‘etais pas ivre, juste démonté à coté de la plaque !! Je n ‘ai même pas pu faire de discours, j’ai oublié de donner la parole à Monsieur le Maire, oublier de donner les bouquets de fleurs aux trois équipes (la premiére de chaque catégorie) ! Trop long, un vrai con quoi !

Excusez-moi mais entre nous, je prêfere louper cela que les ravitos ou autre !!

comme le chronométrage ou Thierry Martinot à fait le job !

Beaucoup en redemandent pour l’année prochaine, alors oui on se retrouvera tous en 2017,nmais sur les 100 kms de Mécleuves et ici à Champigneulles en 2018.

Dés le début de l’aventure, j’ai téléphoné et donné ma parole à notre ami Philippe MANZANNO que l’on ne se marchera pas dessus ! Il y a deux épreuves de grand fond dans le Grand Est , les 100 kms de Mécleuves et si vous le permettez, on peut le dire les 24 h de Champigneulles donc l’année prochaine , tous chez nos amis Messeins.

En 2018 pour vous consoler, je peux déjà vous annoncer que lors du lancement des engagements, la priorité sera donnée aux coureurs qui ont répondu présent cette année. Les trois premières semaines vous seront reservées !

Prochainement, vous allez découvrir les photos et très rapidement nous vous tiendrons informés sur les fonds récoltés pour  »Action Muco » ( le temps de faire les comptes et régler les prestations …. ).

J’aurais aimé partager plus avec vous pendant ce 24h, malheureusement cela n’a pas été possible mais, j’ai croisé des gens super sur ce circuit alors promis en 2018, si je tiens debout je serais certainement parmi vous mais cette fois-ci l’autre côté de la Barriére !

Je n’oublierais pas nos sponsors ainsi que la ville de Champigneulles pour leurs soutien.

Merci pour tous vos messages et votre reconnaissance auprés des bénévoles, ils le méritent bien c’est vrai et ils vous le rendront dans deux ans !

A toutes et à tous, vraiment du fond du cœur ;

Je vous souhaite de très belles aventures en attendant de nous retrouver pour la deuxième édition des 24 h de Champipi !

Mille excuses pour le sersonnes que j’ai pu oublier, je suis encore un peu dans les vaps et comme je vous l’ai dit au début c’est pas mon truc de développer!pardonnez- moi encore pour les erreurs comises !

Premiére édition et à la clef, deux record du monde handisport

Odile HOCHARD non voyante améliorant son propre record du monde avec 172,840 kms / 24h

Jean-Claude PERRONET non voyant établissant le premier record du monce homme avec 160,070 kms

Et le même amour entre coureurs !

KIF

© Copyright 2015 - 24h de Champigneulles - Tous droits réservés - Site web réalisé par www.fb2n-webprod.com